posthume

by plugged.

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €7 EUR

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of posthume via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 7 days

      €7 EUR

     

1.
substance 05:57
une substance étrangère têtue et habile prend le ventre de mon cœur fluide et vorace substance se distille jamais ne se lasse de mon cerveau stérile à l’affût des molécules mes globules filent dévorent mes ventricules d’un amour hémophile C’est là, dans ma tête… substance jamais ne se lasse efface les traces de mon existence un rasoir trace des fils des milliers de coutures un sourire malhabile substance jamais ne se lasse efface les traces de ma piètre existence
2.
amer 05:47
toujours et encore je plie sous le plomb de mon corps qui t'en prie tel un chien jaloux d'andalousie je suis aux abois toujours et encore je plie le poids de l'ennui me paralyse mon amour tout mon corps t'envie qu'on en finisse amer, esseulé le poids de l'ennui me paralyse amant mal aimé qui m'aime me fuit qu'on en finisse toujours et encore je plie alors, qu'on en finisse permets que je m'immisce
3.
egocentre I 08:00
là juste au centre de mon nombril-monde vit une chose une bête immonde à chaque instant chaque seconde autour de moi l’humanité fait la ronde là, juste au centre au ventre de ce monde vit une chose en laisse surhomme / néant ego / néant là, au centre de ce monde vit une chose en liesse une bête féconde que je caresse à chaque instant chaque seconde du bout des doigts je caresse mon nombril-monde
4.
egocentre II 04:56
là, juste au centre au ventre de ce monde vit une chose en laisse née d’un miracle imparfait inutile et vaine d’une infinie faiblesse là, juste au centre
5.
glamour et interdit je caresse le velours un regard mes lèvres alanguies s’égarent alentours tes parures d’organdi revêtent nos amours d’une pudeur infinie dans ton corps au plus profond de tes chairs je voudrais qu’on m’enterre utérus glamour qu’y a-t-il de plus cher que le sein d’une mère ? je vois que tu saignes je sens tes chairs s’offrir animal est mon règne j’étends là mon empire
6.
lambda 04:39
seul et sans fête j’attends juste pour voir si dans ta tête renaît un espoir lâche et avide de pouvoir laisse tomber ce miroir seul bâtisseur d’une église dérisoire une vie de courbettes pour un brin de pouvoir lâche et avide de regards laisse tomber ce miroir si c’est moi lambda prends ma vie, brise-la
7.
ultime 05:52
le cœur dans la gorge je libère du sang sans bouger sans mouvement j’inspire, je distille ma vaine existence partie du néant au fond, au plus sombre dans mon linceul d’ombre je me fige et j’attends atrophié, figé j’attends le néant un ultime battement
8.
asphalte 04:22
loin derrière les ronds-points nous partirons des réverbères lents flashent dans le vide dans la longue file des flux rapides le monde est là où nous allons asphalte, je survivrai porté par un des vents jamais ne reviendrai à l’endroit de mes tourments courons sans revenir à travers ronces et rivières heureux nous saurons rire, ivres de notre sort lassés de jouir des rayons d’un soleil mort courons sans revenir, vers la fin des terres asphalte, je survivrai porté par un des vents jamais ne reviendrai à l’endroit de mes tourments asphalte le monde est où je vais asphalte jamais ne reviendrai la vitesse-mère nous porte où portent les échos suçons le sang issu des caresses de l’asphalte contre vents et marées, les pieds en terre courons sans revenir autour des planisphères. asphalte, je survivrai porté par un des vents jamais ne reviendrai à l’endroit de mes tourments
9.
exsangue 05:43
exsangue, je crache du sang livide, je serre les dents putride, genou à terre vicié, délétère une voix du fond du gange s'élève, j’entends les anges entre deux eaux je nage, oublié, déliquescent, disparaissant exsangue

credits

released December 13, 2013

license

all rights reserved

tags

about

plugged. Besançon, France

Si l'ennui, la colère, et le dégoût ne sont pas des sentiments positifs, ils sont néanmoins des moteurs puissants, notamment pour la musique de plugged. Des instants étirés, des moments brutaux ou dissonants émaillent les morceaux, qui décrivent la solitude, l'inadaptation et la fuite.
Depuis 1993, le groupe suit sa propre voie, à son rythme, et emporte ses secrets.
... more

contact / help

Contact plugged.

Streaming and
Download help

Shipping and returns

Report this album or account

If you like plugged., you may also like: